L'Inconnu de la poste

Florence Aubenas

Points

  • par (Libraire)
    30 avril 2022

    Florence Aubenas détective !

    Un meurtre dans un obscur village de l’Ain, un suspect vaguement connu, bref pas de quoi faire rêver et pourtant, grâce au talent de Florence Aubenas, on ne peut refermer ce livre. Elle nous retranscrit une atmosphère, une ambiance dignes des meilleurs romans noirs avec une volonté de ne jamais s’éloigner de la vérité brute. A dévorer !


  • par (Libraire)
    22 avril 2022

    Un livre-enquête passionnant !

    Florence Aubenas revient sur le drame qui a secoué le village de Montréal-La-Cluse. Elle dissèque les évènements, les gens de façon clinique mais avec toute l'humanité qu'on lui connait.

    Delphine


  • par (Libraire)
    24 mars 2022

    Entre "Faites entrer l'accusé" et "Cold-case, affaires classées", saura-t-on un jour ce qui est arrivé à l'insaisissable Gérald Thomassin ?


  • 24 mars 2022

    Bouleversant d'humanité !

    - Guillaume -


  • 24 mars 2022

    Bouleversant d'humanité !

    - Guillaume -


  • par (Libraire)
    16 mars 2022

    La France sous nos yeux

    Dans les reportages qu'elle publie régulièrement dans Le Monde, Florence Aubenas n'a pas son pareil pour faire partager au lecteur le vécu des « gens », souvent ordinaires, que l'actualité rend tout à coup visibles (les gilets jaunes des ronds-points), ou qu'ils restent invisibles (les petits commerçants qui survivent tant bien que mal dans les villages reculés de l'Aubrac et des Cévennes). A travers ces portraits, c'est aussi l'état d'une société qu'elle décrit. Florence Aubenas c'est « La France sous nos yeux », l'empathie en plus.
    Ses livres obéissent à la même démarche, avec l'ambition de fouiller les portraits, de pénétrer les milieux, de faire sentir un climat, en même temps que de mettre tout cela en récit. C'est ce quelle fait admirablement dans « Le quai de Ouistreham ». C'est ce qu’elle fait aussi dans cet « Inconnu de la poste », en s'emparant d'une affaire criminelle jamais résolue, celle de l'assassinat d'une postière, dans un village de l 'Ain, en 2008. Elle s'appuie sur les éléments de l'enquête policière, et en joue habilement pour nouer une intrigue qui nous captive jusqu'au bout. Mais ne nous y trompons pas, c'est une tout aussi captivante photographie de cette France qu'on qualifie souvent de « périphérique » qu'elle nous livre d'abord. Une France oubliée, désertée, lointaine...sauf pour ceux qui y vivent. Le fait qu'un des suspects du meurtre soit Gérald Thomassin, acteur qui a connu son heure de célébrité en tenant le rôle principal dans deux films de Jacques Doillon, et personnalité pour le moins trouble, pimente sans aucun doute le récit, mais c'est une bien plus large galerie de personnages que l'auteure met en scène : la victime, sa famille, ses amies, les habitants du village, commerçants, petits entrepreneurs, notables, marginaux, sans oublier les représentants de l'institution judiciaire, avocats et juges. Et à travers cette galerie de portraits, tous justes, parfois touchants, jamais complaisants, c'est une société en miniature que Florence Aubenas met sous nos yeux, avec la générosité du regard qu'on lui connaît. Et les maux de cette société qu'elle révèle, avec l'acuité du regard qu'on lui connaît aussi.

    Jean-Luc