La librairie sera fermée du 8 au 12 août pour travaux, ainsi que le lundi 15 août.

Jusqu'à la fin du mois, les horaires d'ouverture sont les suivants: de 10h à 14h puis de 15h à 19h.

Merci pour votre compréhension

Petit traité sur la mort pour croquer la vie avec bonheur, sagesses du monde
EAN13
9782750907273
Éditeur
Presses de la Renaissance
Date de publication
Collection
Numérique PDLR
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Petit traité sur la mort pour croquer la vie avec bonheur

sagesses du monde

Presses de la Renaissance

Numérique PDLR

Indisponible
S'appuyant sur les grandes traditions spirituelles de l'humanité, Catherine
Barry nous montre comment changer notre regard sur la mort et apprendre ainsi
à mieux vivre.


L'Occident est marqué par la conviction que la mort est un échec, et il en a
fait un tabou. Pourtant, la mort est une aventure que chaque être humain doit
se préparer à vivre.
Cette confrontation avec notre mortalité se trouve au cœur de toutes les
religions et spiritualités. Depuis des millénaires, elles témoignent de la
manière dont les hommes et les femmes tentent d'y échapper, de la comprendre,
de la dépasser.
Catherine Barry a sélectionné des textes tirés des grandes traditions
spirituelles de l'humanité, qui accompagnent la vie, la mort et l'au-delà de
l'existence. À leur lecture, l'on comprend qu'il importe moins de
se libérer de la peur de la mort et de la souffrance que d'apprendre à aimer.
Nul ne connaît la vérité du Grand Passage. En attendant, chaque tradition peut
nous guider sur un chemin de paix et de sérénité intérieure qui nous aidera à
mieux vivre cette ultime étape et à mourir sans regrets.

Spécialiste du bouddhisme, présentatrice de " Voies bouddhistes " sur France 2
de 1997 à 2007, Catherine Barry est journaliste à France Télévisions, coach,
sophrologue et thérapeute. Elle est l'auteur de plusieurs ouvrages sur le
bouddhisme et le développement personnel dont Paroles du Dalaï-lama aux femmes
(Le Rocher), 108 perles de sagesse et 77 façons d'avoir la pêche sans se
casser les dents sur le noyau (Presses de la Renaissance).
S'identifier pour envoyer des commentaires.