Bois Sauvage
EAN13
9782714453167
ISBN
978-2-7144-5316-7
Éditeur
Belfond
Date de publication
Collection
Domaine Étranger - Littérature
Nombre de pages
336
Dimensions
22 x 14 x 3 cm
Poids
467 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier
Indisponible
Couronnée par le National Book Award, une œuvre violente et bouleversante, aux accents faulknériens. Dans la chaleur étouffante d'un Mississippi pauvre et oublié de tous, l'histoire d'une famille fracassée par une des plus grandes catastrophes de l'histoire des États-Unis.

Esch Baptiste, quatorze ans, observe. Elle voit son père tenter de s'extirper des vapeurs de l'alcool pour consolider leur masure ; elle voit Randall, son frère aîné, s'entraîner sans relâche au basket, dans l'espoir de décrocher une bourse sportive, d'échapper enfin à Bois Sauvage , à cette misère; elle voit Skeet, le cadet, voler de la nourriture pour China, son pitbull adoré, sa championne de combats ; elle voit Junior, le petit dernier, chercher un peu de tendresse et d'attention ; elle voit leur mère, morte en couches, qui veille sur eux malgré tout ; et puis elle voit son corps qui change, ce secret dont elle ne peut parler à personne, ce bébé qu'elle n'attendait pas.

Dans dix jours, un ouragan va frapper le golfe du Mexique. Mais cet ouragan n'est pas un ouragan comme les autres, c'est Katrina, la mère de tous les ouragans. Telle Médée dont Esch lit et relit l'histoire, Katrina est venue pour tuer…
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

12 septembre 2012

La vie est un combat !

Jeune romancière américaine que je découvre grâce à cette rentrée littéraire. Ce roman a obtenu le National Book Award. Née dans le Mississippi elle réside dorénavant en Alabama. Dix jours pour se préparer à survivre à l'ouragan Katarina. Mais en ...

Lire la suite

30 août 2012

En attendant Katrina. L’ouragan Katrina (2005) est l'un des ouragans les plus puissants dans l'histoire des États-Unis : environ deux mille personnes sont mortes. Avec son œil large de 40 kilomètres, ses vents ont pu atteindre jusqu’à 280 km/h. «Je ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jesmyn Ward