Une histoire de la violence. De la fin du Moyen Âg
EAN13
9782757850091
ISBN
978-2-7578-5009-1
Éditeur
Points
Date de publication
Collection
Points Littérature (463)
Nombre de pages
496
Dimensions
17,9 x 11 x 2,3 cm
Poids
268 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Une histoire de la violence. De la fin du Moyen Âg

De

Points

Points Littérature

Indisponible

Ce livre est en stock chez 7 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
Une histoire de la violence
L'actualité place la violence sur le devant de la scène. Thème cher aux sociologues et aux politiques, elle est aussi un objet d'histoire. À rebours du sentiment dominant, Robert Muchembled montre que la brutalité et l'homicide sont en baisse constante depuis le XIIIe siècle.
Un contrôle social de plus en plus étroit des adolescents mâles et célibataires, doublé d'une éducation coercitive des mêmes classes d'âges, peut expliquer cette régression de l'agressivité. Peu à peu, la violence masculine disparaît de l'espace public pour se concentrer dans la sphère domestique, tandis que la littérature populaire se voit chargée d'un rôle cathartique. L'Europe occidentale actuelle enregistre en moyenne cent fois moins de meurtres qu'il y a sept siècles.
Robert Muchembled
Professeur émérite à l'université Paris-XIII, chevalier de la Légion d'honneur, Robert Muchembled a écrit plus de trente ouvrages, notamment Les Ripoux des Lumières (Seuil, 2011), Insoumises (Autrement, 2013) et Mystérieuse madame de Pompadour (Fayard, 2014).
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Robert Muchembled